Présentation

Profil

Jeudi 27 décembre 2012 4 27 /12 /Déc /2012 14:42

Depuis quelques jours, une histoire confuse défraye la chronique de Gouro à N’Djamena. Il s’agit d’une prétendue campagne de vaccination contre la méningite initiée par le ministère de la Santé pour la population de la ville de Gouro.

Abdallah-Chidi-Djorkodei-2.JPGCette campagne de vaccination contre la méningite n’est en réalité qu’un projet criminel du régime décadent de N’Djamena odieusement planifié contre les populations innocentes de la sous-préfecture du Gouro dans le Nord du Tchad.

En effet, le 11 Décembre 2012 toute la population du Gouro a été conviée à cette opération de vaccination. Deux groupes ont été rapidement constitués : un pour les personnes âgées et un autre pour les enfants, d’environ 160 dénombrés à ce jour là. Evidemment personne ne doutait de quoique ce soit.

Selon une source digne de foi et aussi des témoignages recueillis auprès de la population locale, les innocentes populations de la sous-préfecture de Gouro ont eu le salut que grâce à l’humanisme d’un Infirmier dépêché pour la cause. Ce dernier, conscient de la gravité de l’acte criminel que son équipe s’apprêtait à commettre, a tout simplement faussé les doses du vaccin le rendant moins actif et donc non mortel. Néanmoins, les effets secondaires de ce vaccin « poison » sont déjà constatés sur quelques personnes notamment les enfants, plus vulnérables, dont une dizaine ont dû être évacués à l’hôpital de Borkou.

Cet Infirmier au bon cœur a-t-il vraiment sauvé la population du Gouro et évité ainsi son massacre ?

Autre interrogation, pourquoi un tel projet criminel contre la population de Gouro ? Pourtant, ils sont nombreux les enfants de Gouro qui ont fait d’énormes sacrifices pour le régime MPS. Deby l’a-t-il déjà oublié ?

Les tchadiens n’oublieront pas les répressions à grande échelle contre d’innocentes populations dans le Lac, le Guéra puis le Sud, le Ouaddaï et le Dar Tama. Un véritable génocide qui précède systématiquement la présence d’un mouvement armé dans la zone contre le régime sanguinaire du MPS.

Après la dernière réunion du clan ITNO, la conclusion a été clairement tirée sur le danger que représente la sous-préfecture de Gouro, carrefour des symboliques villes de Faya et Fada via Ounianga-Kebbir. L’idée de la vaccination aurait été proposée par un « doungourous » du régime MPS.

Pourquoi un tel projet de génocide ? La population du Gouro mérite-t-elle un massacre àgrande échelle? Devant toutes ces interrogations sans aucune réponse claire, le Colonel Fodeya Tidei et le Capitaine Djangaï Yandi accompagnés d’une quinzaine de combattants tous originaires du Gouro ont rejoint les positions avancées du MACT dans le Tibesti ce 22 Décembre 2012.

Le colonel Fodeya a expressément demandé au chargé de la communication militaire du MACT de transmettre son message à tous ses compatriotes en général et ses frères d’armes en particulier : « Nous avons longtemps servi un régime hypocrite qui sème la zizanie dans toutes les régions du pays, un régime corrompu, incompétent et criminel. A chacun de nous, le temps de prise de conscience est arrivé. Aujourd’hui, j’ai décidé de rejoindre avec tout mon bataillon mes frères du MACT dans le Tibesti afin de contribuer à libérer notre peuple soumis à une dictature effroyable. Le dictateur Idriss Deby n’a pas hésité de mettre en application sa phrase lancée lors d’une rencontre tenue en 2007 à Fada avec les sages de la région de l’Ennedi que j’ai personnellement été témoin : « Apres moi, le Tchad sera comme un terrain de football dégagé.»,alors chers compatriotes, nous devonsréagir, il n’est jamais trop tard pour bien faire. ».

Qu’Allah protège les populations de Gouro et le peuple tchadien tout entier. Nous devons, chacun à son niveau et avec ses moyens, nous soulever pour se libérer de ce régime abominable, apatride, mafieux et criminel.

 

Abdallah  Chidi DJORKODEI

Par Ndouné - Publié dans : Opinion
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Sur Twitter

English - العربية

Articles récents

Liste complète

Dicton – Les 5 de la semaine

  Aussi haut que vole un oiseau, il finit par se poser

C'est avec l'eau du corps qu'on tire celle du puits

Ce que le vieux voit assis, le jeune ne le voit pas debout

Chaque rivière à sa propre source

La pierre lancée avec bonté ne siffle pas


Proverbes africains - Source: Afrik

Quoi de neuf ?

Annonces


weather counter

Catégories

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés