Présentation

Profil

Lundi 31 octobre 2011 1 31 /10 /Oct /2011 01:21

Deby_a_Moussoro_menace_son_armee_le_22.10.11.png  Au Tchad, et plus précisément dans le dernier carré des fidèles du tyran, la phobie d’un coup d’Etat plane, et est fortement perceptible au dessus de la tête d’Idriss Deby Itno qui est rentré en catastrophe de Moussoro le 23 Octobre dernier, rappelé dare dare au Palais Rose par ses services de sécurité qui, selon des sources très proches des milieux Zaghawa, auraient fait avorter in extremis un putsch. Une tentative de renversement du tyran  dont les noms des conjurés relèvent pour l’heure du secret défense. En tout cas, dans la nuit de vendredi à samedi dernier, une panique générale s'était emparée du palais présidentiel.  Et, selon un officier des forces de sécurité proche de Deby,  Ce n’était rien d’autre qu’une tentative de  coup d'État armé de plus, déjoué pendant sa phase  de préparation.

 

Le coup de force aurait-il été fomenté par un des neveux du sultan-président ? Est-ce une suite de l’assassinat de son neveu Zakaria  - dont les assassins, dit-on avec insistance, ne seraient autres que son propre fils et un autre de ses neveux ? Serait-ce en réaction à cette folle nouvelle selon laquelle le feu Zakaria Timane Deby,  le plus enragé dans le bras de fer opposant son père - l’ex sultan Timane Deby - et  son oncle de président, était en contact permanent avec certains responsables de la rébellion armée tchadienne, et même de ceux de la rébellion soudanaise, le MJE ?  Le black out demeure total.

Mais les derniers événements sont assez éloquents : La  décision du Sultan président de purger sa milice, accompagnée de celle de confier la garde du palais présidentiel à ses propres fils et neveux conformément à un récent décret présidentiel sont clairs.

En tout cas, le climat au niveau des plus hautes instances militaires est surchauffé. Surtout après la manœuvre avortée d’Idriss Deby qui tendait à récupérer les derniers transfuges de la Résistance qui étaient revenus au Tchad, et attendaient d’être réintégrés dans son Armée avec une recomposition de leurs carrières.

 Mais, suprême maladresse : Pour convaincre les combattants de la Résistance, DEBY avait plutôt choisi d’envoyer comme négociateur, un jeune et pas très intelligent « général de brigade », du côté d’Amjarass pour réunir les ex combattants du RFC, et autres de la Résistance.

Au terme d’un entretien qui aura duré moins de trente minutes, l’émissaire de DEBY leur a fait savoir que le sultan consentait de les réintégrer dans leurs anciens corps respectifs au sein des forces de défenses avec leurs anciens grades, sans la moindre autre compensation.

 Évidemment, les anciens combattants de la liberté ont rejeté sans ambigüité cette proposition indécente et se sont rapidement dispersés en proie à une froide fureur.

Est-ce donc des suites de cet échec que le despote aurait décidé de taper une fois pour toutes un violent coup de pied dans la fourmilière de sa propre armée dont le caractère pléthorique est un cas unique au monde ?

La fameuse tentative de coup de force n’aurait-elle pas pu venir du côté de ces milliers d’officiers assimilés – on parle  de près de 4700 -  dont il a décidé de se débarrasser de but en blanc ? Ou tout simplement du côté d’Am-Djarass où  – ce n’est pas un secret – il n’est plus en odeur de sainteté auprès de ses propres frères, cousins et neveux?

La suite, dans les jours qui vont suivre.

Par D.L | Ndjamena-matin


Par Ndouné - Publié dans : Politique
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Sur Twitter

English - العربية

Articles récents

  • BURKINA FASO : Le rectificateur rectifié !
    La nouvelle est en train de faire le tour du monde : Blaise Compaoré le très glacial et imperturbable chef de l’Etat Burkinabè est tombé. Et à l’heure qu’il est, il serait tout simplement en fuite. Ainsi, depuis les dernières heures de l’après midi du 30 octobre 2014, l'armée est au pouvoir au Burkina Faso, annonçant par la...
  • Tchad • Les troupes tchadiennes de la chair à canon?
    Depuis le 19 septembre dernier le gouvernement de la république du Tchad est remonté à fond contre la Mission Internationale des Nations Unies pour la stabilité au Mali (MINUSMA). Il n’a d’ailleurs pas pris les gants pour le faire savoir urbi et orbi, menaçant carrément de ramener ses « boys » à N’Djamena si le...
  • Centrafrique : Des soldats tchadiens pour la sécurité rapprochée de Samba Panza ?
    Selon une source militaire proche – et même très proche - de l’État major général des armées du Tchad, un impressionnant contingent de 600 hommes lourdement armé a quitté N’Djamena et arrivé hier dimanche 19 octobre à Bangui. Selon les mêmes sources, ces soldats feraient  partie des effectifs récemment revenus du Mali....
  • Tchad/Sénégal • Le procès Hissein Habré en eau de boudin
    Contre toute attente, voilà le Tchad qui vient de jeter l’éponge dans la procédure judiciaire qu’il avait lui-même entreprise avec fracas en 2013 en faisant jeter en prison à Dakar Hissein Habré. Nous avons dit sans cesse,  dès le jour où Idriss Deby Itno s’était mis en tête de faire juger à tout prix au Sénégal son...
  • Sécurité en Afrique • Le gouvernement et l’armée français menacés par les États-Unis !
    A en croire des sources dignes de foi, le gouvernement américain vient de décider de donner un nouveau format au soutien logistique qu’il a jusqu’ici offert à la France dans son engagement donquichottesque sur plusieurs fronts de guerre en Afrique, et notamment dans le Sahel, en exigeant purement et simplement d’être payé....
  • CAE/Affaire Habré : Lettre ouverte de Mme Fatimé Raymonde Habré adressée au président sénégalais
    Lettre ouverte N°5 adressée au Président de la République, Macky SALL   Excellence, Monsieur le Président   Depuis le début de ce mois, l'actualité sénégalaise est agitée par une affaire d'Etat autour d'un document qui a permis la signature de l'Accord portant création des Chambres...
  • Communiqué de presse des Avocats de la défense dans l'affaire Habré.
    COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA DEFENSE DU PRESIDENT HISSEIN HABRE   Le Tchad vient d'annoncer son refus de tout transfèrement de personnes inculpées au Tchad mais aussi d'autres personnes convoquées pour audition par les juges des CAE (Chambres Africaines Extraordinaires). En effet, le Doyen des...
  • CAE : irrecevabilité de la constitution de partie civile de l’Etat Tchadien
    Cellule de Communication COMMUNIQUE DE PRESSE La Chambre d’accusation a déclaré irrecevable la constitution de partie civile de l’Etat Tchadien, confirmant ainsi la décision rendue en 1er instance, par la Chambre d’instruction des Chambres africaines...
  • Affaire Habré : scandale politico-judiciaire
      CAS-HABRE Collectif Africain de Soutien au Président Hissein HABRETel : (+221) 707752252 - 706917177  Email : cashabre@yahoo.fr   COMMUNIQUE DE PRESSE Le collectif Africain de Soutien au Président Hissein HABRE porte à la connaissance de l’opinion publique...
  • Idriss Deby engage la guerre contre le nord du Tchad !
    On le sait : Idriss Deby a fait un passage-éclair au nord du Tchad, mercredi dernier 13 août. En marge des criminelles instructions qu’il y avait données à sa soldatesque consistant à arrêter et tuer tout orpailleur vu à bord d’un véhicule 4x4, Il avait, par ailleurs, au cours de la soirée de cette journée, rencontré et discuté...
Liste complète

Dicton – Les 5 de la semaine

  Aussi haut que vole un oiseau, il finit par se poser

C'est avec l'eau du corps qu'on tire celle du puits

Ce que le vieux voit assis, le jeune ne le voit pas debout

Chaque rivière à sa propre source

La pierre lancée avec bonté ne siffle pas


Proverbes africains - Source: Afrik

Quoi de neuf ?

Annonces


weather counter

Catégories

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés