Présentation

Profil

Mardi 5 mars 2013 2 05 /03 /Mars /2013 16:37

Deby-recoit-l-opposition-apres-la-ceremonie-des-soldats.png Depuis une semaine tous les médias internationaux diffusent en boucle et sans arrêt une information à tout le moins sensationnelle : l’« armée tchadienne » aurait eu la peau de deux super djihadistes, à savoir Abou Zeid et Mokhtar ben Mokhtar.

Ces deux là étaient considérés, jusqu’à l’annonce de leur disparition présumée, comme  les  leaders d’Aqmi.

Ces deux chefs djihadistes considérés ennemis publics absolus sur toute l’étendue du Maghreb, et fichés sur le haut du bottin des criminels les plus recherchés au monde par la CIA, étaient devenus de véritables légendes vivantes du terrorisme djihadiste. On leur prête toute une kyrielle d’exactions allant des attentats à la bombe aux pires exécutions sommaires, sans oublier la responsabilité de la prise en otage de huit français dans le Maghreb. C’est en tout cas ce que rapporte la presse occidentale.

Ce sont ces deux fabuleux clients qu’Idriss Deby se vante d’avoir tués.

Face à cette formidable nouvelle qui, si elle était confirmée, signifierait la décapitation du terrorisme djihadiste en Afrique du nord,- pour certains experts, plus on élime les têtes des terroristes, plus il s’étend-  les voix les plus autorisées en France s’obstinent à faire preuve de réserve. Par contre Idriss Deby n’arrête pas de se frapper la poitrine en psalmodiant sans arrêt que ses soldats ont tué les deux chefs djihadistes.

Faut-il alors lire derrière la circonspection de la France de simples réserves ou un désaveu poli ?

Difficile de convenir de quoi que ce soit, mais une chose est sûre : Idriss Deby tient absolument à être reconnu comme celui qui s’est offert le scalp des deux plus virulents acteurs du terrorisme international. Cela lui vaudra peut être une auréole factice, mais pourrait exposer son pays ou son régime aux représailles de ces djihadistes qui ne savent pas conjuguer le verbe pardonner.

Tout le monde sait que les armées Françaises et tchadiennes combattent main dans la main. Pourquoi jusqu’à présent l’état-major français traîne-t-il les pieds à confirmer la mise hors d’état de nuire de ces deux djihadistes ?

On peut toujours se poser la question, mais il ne faudrait pas que les djihadistes, pour se venger de la mort de leurs chefs – s’ils ont effectivement été tués par les soldats tchadiens – se retournent contre les malheureuses populations tchadiennes - déjà victimes du terrorisme de l'Etat - et se mettent à balancer des bombes aux quatre coins de N’Djamena.

Par D.D  | Ndjamena-matin

Par Ndouné - Publié dans : Politique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article

Sur Twitter

English - العربية

Articles récents

  • Idriss Deby engage la guerre contre le nord du Tchad !
    On le sait : Idriss Deby a fait un passage-éclair au nord du Tchad, mercredi dernier 13 août. En marge des criminelles instructions qu’il y avait données à sa soldatesque consistant à arrêter et tuer tout orpailleur vu à bord d’un véhicule 4x4, Il avait, par ailleurs, au cours de la soirée de cette journée, rencontré et discuté...
  • Tchad | Passage de Deby à Faya • La situation s’envenime : des morts et de nouvelles désertions !
    Quand la nouvelle a fusé que le Sultan Président était en train de se rendre à Faya pour,  pense-t-on, apaiser les tensions, beaucoup avaient pensé que c’est le dialogue et l’apaisement des passions qui allaient être au menu de la descente présidentielle. Que non ! Dès que le dictateur est descendu de son avion,...
  • Conséquence des affrontements dans le Tibesti : Brouille dans la famille présidentielle et désertion en masse dans la Garde Présidentielle !
    Décidément, les durs affrontements dans le Tibesti sont en train de produire de dramatiques effets induits : Avant-hier, mardi 12 août,  sept véhicules armés 4x4 bondés d’éléments de la Garde Présidentielle ont traversé la frontière soudanaise en passant par Moito – à mi-chemin entre N’Djamena et Ati -  aux alentours...
  • Tchad • Meurtres en masse, rapines, villages brulés, climat de terreur : L’Armée de Deby massacre des orpailleurs tchadiens dans le Tibesti
    Depuis plus d’une semaine, de violents affrontements armés enflamment la région du Tibesti et installent une indicible inquiétude calcinant une zone allant de la lisière de la frontière Tchado-Nigérienne à la quasi-totalité de la région du Tibesti. On y voit des militaires de l’armée tchadienne traquer et tuer sans vergogne des...
  • Décryptage • La visite de Hollande au Tchad : les enjeux
    François Hollande a débarqué  le 18 juillet 2014 au Tchad en pleine nuit – pour repartir le lendemain matin – sans même avoir visité N’Djamena. Il était venu avant tout, on l’a vu, pour installer Idriss Deby Itno dans sa fonction de « shérif »  contre le terrorisme en Afrique, mais après son départ, on réalise...
  • Baccalauréat au Tchad : la médiocrité perdure
    Au-delà des tonotruants travaux pharaoniques face auxquels l’homme de passage au Tchad – et particulièrement à N’Djamena pourait s’extasier – et qui donnent la fausse impression que le Tchad avance, il est un secteur qui maintient ce pays au bas du tableau des états les moins alphabétisés du continent, sinon du monde :...
  • Arrêt sur images • Tchad : La canne-fétiche de Deby pour la survie du fauteuil présidentiel !
    Depuis l’assaut raté des rebelles tchadiens en février 2008 qui les avait mené jusque devant le portail du palais présidentiel,– et qui avait failli culbuter le régime MPS en quelques heures – Idriss Deby avait compris qu’il était vulnérable et qu’il lui fallait absolument se protéger à tout prix. Il n’a pas fait moins que de se...
  • Sommet États-Unis/Afrique : la diaspora tchadienne organise un sit-in devant la Maison Blanche
    Protestation des Tchadiens devant la Maison Blanche - Le 05 Août 2014 de 09h à 17h. Barack Obama, le président des États-Unis d’Amérique a invité les chefs d'État et de gouvernement du continent à prendre part à un sommet États-Unis-Afrique les 5 et 6 Août prochains à Washington. Le dictateur...
  • Tchad : A quoi sert le pétrole ?
    Comme la plupart des pays de l’Afrique subsaharienne producteurs de pétrole, le Tchad est à son tour frappé par la malédiction du pétrole. Devenu l’objet de convoitise des colosses exportateurs pétroliers, le pétrole du Tchad a été pendant longtemps jalousement gardé par les dirigeants politiques du pays depuis l’indépendance. Le...
  • Hollande à Ndjamena : Cynisme impérial
    Le cynisme affiché pendant la récente visite du président français à son homologue  tchadien assoit et justifie l'iniquité et la tyrannie que ce dernier exerce sur son peuple. Des impératifs de sécurité justifient parait-il la démarche de la diplomatie française, d’inspiration socialiste qui hier jurait avant de prendre le...
Liste complète

Dicton – Les 5 de la semaine

  Aussi haut que vole un oiseau, il finit par se poser

C'est avec l'eau du corps qu'on tire celle du puits

Ce que le vieux voit assis, le jeune ne le voit pas debout

Chaque rivière à sa propre source

La pierre lancée avec bonté ne siffle pas


Proverbes africains - Source: Afrik

Quoi de neuf ?

Annonces


weather counter

Catégories

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés