Présentation

Profil

Mercredi 21 mars 2012 3 21 /03 /Mars /2012 02:06

Famine dans le sahel - Tchad - Andrabat.-Bahr-El-Ghazal - OIl y a quelques jours encore, Idriss DEBY Itno, Sultan Président du Tchad se voyait dérouler le tapis rouge à Marseille où il était allé pérorer sur les problèmes de l’eau et l’assèchement du lac Tchad ; il y a déroulé un discours emphatique et pitoyable sur l’urgence de sauvegarder le lac Tchad en se gardant de prononcer  un seul mot sur la sévère et hallucinante crise alimentaire qui est en train de décimer des centaines d’enfants malnutris dans la région du Kanem. A croire que ce ne serait pas une urgence !

Une sévère crise alimentaire sur toute la région du Sahel était annoncée  depuis le mois de septembre 2011. Une crise, avaient prédit les spécialistes, qui allait déferler sur le Mali, la Mauritanie, le Burkina Faso, le Niger, et le Tchad.

Si elle était annoncée à cor et à cri, elle s’avère en fait, au moment où elle frappe, plus dure qu’on ne l’attendait, notamment dans la région du Kanem, au Tchad qui a tout simplement basculé en phase d’urgence en l’espace de deux mois. En effet, dans cette seule région particulièrement aride du Tchad, on recense déjà plus de 2.000 enfants malnutris admis en urgence dans les centres nutritionnels Action Contre la Faim à la fin du mois de février 2012. Et on se garde bien de donner le chiffre des enfants morts avant d’arriver aux centres médicaux, ou encore ceux qui sont morts dans les instants qui ayant suivi leur prise en charge.

Un constat tout simplement hallucinant dressé par les équipes de l’organisation humanitaire Action Contre la Faim (ACF) dans la région du Kanem.

En tout cas, une chose est sûre : si dans tous les pays concernés par cette calamité,  les indicateurs continuent de se dégrader inexorablement, dans le Kanem, au Tchad,  le nombre particulièrement élevé des enfants admis dans un état de malnutrition avéré dans les structures de santé constitue un indicateur irrécusable de la déchéance rapide et tragique de la situation.

Le Kanem, une région qui, pour cause de sécheresse et de manque de cultures agricoles, est régulièrement en butte à des problèmes de disette et d’insécurité alimentaire de ses populations.  Pour la période présente, le Programme Alimentaire Mondial estime que le nombre de personnes affectées par cette situation tourne autour de la barre de trois millions d’individus. La majorité des habitants n’ont plus rien à se mettre sous la dent, ainsi il est question pour les organisations humanitaires de faire acheminer au bas mot 90.000 tonnes de vivres au Kanem de toute urgence. Et à l’heure qu’il est, l’Union Européenne et bon nombre d’acteurs humanitaires – avec au premier plan ACF - s’y emploient.

La situation est si désespérée que certains habitants des villages de Mangalmé  - dans l’est du pays - sont réduits à ne plus faire que la chasse aux termites et aux fourmis pour manger ! Un reportage réalisé le par la chaîne de télévision Qatarie Al Jazeera met au grand jour le drame humanitaire qui se joue au pays de Toumaï (Voir la Vidéo).

Il y a de quoi : Le Kanem est une région particulièrement aride dans le Tchad qui, quoi que les flons flons des actions bling bling du Président tentent d’établir le contraire, est tout de même classé en bonne place dans les pays structurellement fragiles en Afrique.

Les statistiques établies par l’Unicef à cet effet donnent le vertige : Au Tchad, un enfant sur 20 meurt avant l’âge d’un mois, et un sur dix avant l’âge d’un an. Et essentiellement pour cause de sous alimentation. Au Kanem, en tout cas, plus de 60% de la population vit en permanence dans une situation d’insécurité alimentaire systémique.

Voilà donc à quoi en est réduit le Tchad en ce mois de Mars 2012 : Contraint d’afficher une misère hallucinante, avec un président désinvolte que cette situation dramatique laisse à 37°. Un président qui tend, toute honte bue sa sébile à l’Union Européenne en invoquant la disparition du Lac Tchad. Un président qui laisse les populations du Kanem et celles de Mangalmé vivre misérablement de l’assistance humanitaire international, alors qu’il ne rate aucune occasion de s’offrir les caprices les plus somptueux : Ne vient-il pas de célébrer un mariage au Soudan qui lui a coûté la bagatelle de 26 millions de dollars (Voir les photos de la cérémonie) au moment où une partie de son peuple crève de famine ?

26 millions de dollars partis en fumée pour des agapes alors que des millions de ses concitoyens dans l’est du pays ne sont plus réduits qu’à bouffer des termites et des fourmis pour survivre. Vive le Tchad !

 

Par D.D | Ndjamena-matin

Par Ndouné - Publié dans : Politique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Sur Twitter

English - العربية

Articles récents

  • Me Jean Bernard Padaré ramené au Tchad de gré ou de force ?
    Après avoir précipitamment fui la ville de N’Djamena et le Tchad en traversant le fleuve Chari en pirogue en pleine nuit, il y a quelques mois, pour se retrouver, au terme d’une époustouflante cavalcade, en France en décollant du Cameroun, le ci-devant ministre de la Justice Jean Bernard Padaré est revenu tout à trac au Tchad jeudi...
  • Quelles leçons nous apprend le mois béni de Ramadan qui s’achève?
    Par Talha Mahamat Allim Genève, Suisse. Le mois béni de Ramadan de l’année 2014 s'achève. Ce mois demeure incontestablement un moment de vie spirituelle, sociale et humaine exceptionnelle avec ses immenses...
  • L’aumône obligatoire de rupture du jeûne de Ramadan : De son prélèvement à sa flexibilité.
    Par Talha Mahamat Allim Genève, Suisse. Assurément, le mois béni de Ramadan est une occasion exceptionnelle d’un cheminement spirituel, social et humain qui conditionne le croyant dans la Voie de l’agrément divin. C’est aussi une expérience intense dans le sacrifice de...
  • La santé des femmes contribue à la prospérité
    Dans son discours lors de la célébration de la journée internationale des femmes en 2013, Barack Obama a déclaré que : « l'autonomisation des femmes n'est pas seulement la bonne chose, mais la chose la plus intelligente à faire” Lorsque les femmes réussissent, les nations sont plus sécurisées et plus prospères ". Il est...
  • Sommet des dirigeants des États-Unis et d'Afrique : La société civile africaine exige sa participation
    COMMUNIQUE   La société civile africaine demande à participer officiellement au Sommet des dirigeants des États-Unis et d'Afrique   Le premier Sommet États-Unis–Afrique se déroulera du 4 au 6 août prochains WASHINGTON, 23 juillet 2014/ -- À quelques semaines...
  • L’armée française est-elle un tigre en papier ?
    En France, tous les observateurs en sont babas à l’heure qu’il est : Rien ne va plus dans l’Armée française où tous les indicateurs sont au rouge vif depuis au moins deux ans. Ainsi, la Cour des Comptes, abasourdie et désorientée par les plus récentes données informatiques et budgétaires, n’a plus eu d’autre choix que de hurler...
  • Table ronde de Paris : des ambitions louables aux desseins inavoués du Président Béninois
    Le gouvernement a tenu du 17 au 19 juin dernier une table ronde économique qui devrait permettre au Bénin de lever des fonds pour amorcer un vrai décollage économique. Mais selon plusieurs observateurs, la réalité des affaires au Bénin ne satisfait pas aux exigences minimales des investisseurs. La vision Bénin Alafia 2025,...
  • Le Fonds monétaire africain et son ambition exagérée
    Lors du récent 23ème sommet ordinaire des chefs d'Etat et de gouvernements de l'Union Africaine (UA) à Malabo, en Guinée équatoriale, terminé le 28 juin denier, étaient présents le secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies (ONU), Ban Ki-moon, le Premier ministre de l'Espagne, Mariano Rajoy et le vice-président de Cuba,...
  • Le déclin du football camerounais : une affaire d’Etat qui fait rigoler
    Le Président du Cameroun avait déjà pris l’habitude depuis 1990 de surfer sur la victoire des Lions Indomptables pour assurer la paix et la stabilité de son pouvoir. Le football était devenu le dernier socle du patriotisme et de la cohésion nationale au Cameroun. Il captivait toutes les attentions du peuple et faisait oublier, le...
  • Comment être dans la meilleure des postures pendant le mois béni de Ramadan?
     Par Talha Mahamat Allim Genève, Suisse. Le mois béni de Ramadan est non seulement l’une des meilleures et des plus belles écoles de la vie, mais véritablement un Trésor inestimable d’opportunités individuelles, familiales et communautaires, en se rapprochant davantage dans la recherche...
Liste complète

Dicton – Les 5 de la semaine

  Aussi haut que vole un oiseau, il finit par se poser

C'est avec l'eau du corps qu'on tire celle du puits

Ce que le vieux voit assis, le jeune ne le voit pas debout

Chaque rivière à sa propre source

La pierre lancée avec bonté ne siffle pas


Proverbes africains - Source: Afrik

Quoi de neuf ?

Annonces


weather counter

Catégories

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés